Carte Postale Ancienne – Sports lancement du disque par André Deffarges

 

Carte Postale Ancienne - Sports lancement du disque par andré Deffarges

Carte Postale Ancienne – Sports lancement du disque par André Deffarges

26 –  Sports lancement du disque – André Deffarges
éditeur ELD 
§

Voici ce que l’on pouvait lire dans les années 1900 sur ce sport, bien sûr les choses ont bien changé, le carré de lancement est devenu rond et les conditions de lancer et les entrainements pourraient nous faire sourire quand on connaît les dérives que l’on a pu constater . A cette époque le vêtement du lanceur de disque comporte  un maillot, une culotte courte, une paire de souliers légers dont les semelles sont munies de barrettes en cuir pour empêcher l’athlète de glisser au moment où il prend son élan. La pratique du lancement du disque demande aux adeptes de ce sport une certaine force musculaire et surtout, une grande souplesse des reins. L’athlète auquel la longueur des bras sera en proportion d’une haute taille est naturellement doué pour arriver à un bon résultat. Toutefois l’entraînement est absolument

nécessaire à celui qui veut réussir, car le bon résultat d’un jet dépend beaucoup plus de la façon dont on n’a su prendre son élan que de la force dépensée. Il est deux façons de prendre son élan. La première consiste à se placer contre un côté du carré et parallèlement à celui-ci, les deux pieds séparés d’environ 40 centimètres, le poids du corps reposant aux trois quarts sur la jambe droite. Il faut alors bien assurer le disque dans la main droite, en écartant les doigts re façon à avoir la plus grande et la meilleure prise possible, et imprimer au bras droit un balancement de haut en bas ou un mouvement horizontal oui donnera un certain élan : le bras gauche suivra le mouvement, et la main gauche, posée sur le disque, ne servira qu’à le maintenir dans la main droite. Quand ce balancement aura imprimé au bras droit un élan suffisant, il faudra s’enlever sur la jambe gauche pour se recevoir au milieu du carré et continuer en pivotant sur la jambe gauche pour laisser aller le bras droit de tout l’élan acquis dans un plan qui fera décrire au disque une trajectoire suffisamment tendue afin que la hauteur du jet ne soit pas au détriment de sa longueur. La seconde manière de prendre son élan, que l’expérience a démontré plus profitable, consiste, après s’être placé au départ comme il vient d’être décrit, à exécuter dans le carré une volte complète, le bras droit tendu, et à laisser aller le disque au moment où l’on arrive sur le côté du carré d’où est mesurée la longueur du jet. Les règlements de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques sont, en ce qui concerne la mesure du jet, les mêmes que pour le lancement du poids. La distance est mesurée perpendiculairement au côté du carré et jusqu’à l’endroit où le disque est venu pour la première fois en contact avec le sol. De même encore que pour le lancement du poids, le jet n’est reconnu valable que si l’athlète est resté sur le carré pendant la parabole décrite par le disque. Il n’est pas nécessaire de faire plus de dix essais par jour à l’entraînement, que l’on complétera heureusement par la pratique quotidienne d’exercices d’assouplissement et de traction à la barre fixe. Après le travail d’entraînement journalier, douche, friction et massage. En 1903 M. Marius Eynard s’est approprié le record du monde en lançant le disque à la distance de 43 m, 21. C’était la première fois qu’un athlète français réussissait’ à inscrire son nom au livre d’or des recordmen du monde en athlétisme.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.