Attelage de chien sur l’ile de Saint Pierre et Miquelon

Attelage de chien sur l'ile de Saint Pierre et Miquelon

Attelage de chien sur l’ile de Saint Pierre et Miquelon

Attelage de chien sur l’ile de Saint Pierre et Miquelon
éditeur M. Bréhier saint Pierre 
§

Dans les années 1920 les Saint Pierrais sont au nombre de 3900, le maire est monsieur Gloanec et le gouverneur M. Bensch. Situé à 20 kilomètres de la côte ouest de Terre-Neuve Saint-Pierre à cette époque est très réputé pour la pêche à la morue. En 1925 les armateurs pour la pêche installés sont nombreux en voici quelques noms, la pêcherie de Fécamp, la pêcherie de France, les pêcheries nouvelles d’Arcachon, M. Huret de la morue Française et la pêcherie de France. Bien sur, pas de morue exportée sans les sécheries de M. Cordon, M. Gauvain, M. Legentil, M. Lespagnol et M. Nicolas, tous installés sur l’ile de Saint-Pierre. Sur cette carte postale on peut voir un chien tirer une petite charrette bien chargée pour un si petit animal. Rappelons que dès 1824 des interdictions et des réglementations sur ces attelages à chiens sont décidées par quelques préfets français. En 1897, 59 départements permettaient encore la circulation des voitures à chiens, 28 l’interdisant formellement et c’est l’une des raisons pour laquelle on ne trouve pas des cartes postales de ces attelages dans tous les départements de France. ( Les cartes les plus recherchées et les plus cotées sont bien évidemment localisées dans les départements interdisant cette pratique d’attelage ).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.