L’éclairage électrique – épuisement de la Chaufferie après l’inondation

L'éclairage électrique - épuisement de la Chaufferie  inondation de 1910

L’éclairage électrique – épuisement de la Chaufferie après l’inondation

Atelier de la Société L’éclairage électrique – épuisement de la Chaufferie après l’inondation du 28 janvier 1910
dos séparé – non circulé
§

Après l’installation des compteurs voyons les dépenses de Consommation : Au prix de vente du courant à u c. l’hectowatt-heure. Une lampe de 5 bougies revient de 0fr 017 à 0fr. 020 l’heure ; une lampe de 10 bougies revient de 0fr.033 à 0 fr. 040 l’heure ; une lampe de 16 bougies revient de o fr.055 à 0fr. 060 l’heure. La carcel-heure vaut environ 10 bougies, elle a un pouvoir éclairant équivalent à celui d’un bec à gaz Bengel brûlant 180 litres à l’heure et qui coûtera 0fr.054 par heure, aux prix du gaz à Paris. Le prix du carcel-heure du bec Auer revient à 0fr. 006. Si l’on paie l’Electricité 0 fr.15 l’hectowatt-heure, il faut majorer de 20% les dépenses susmentionnées. Le prix de revient par carcel-heure, au moyen de lampes à arc, est de 0fr. 007 à 0fr. 008. Compteurs: Le plus employé est le Thomson. Les lectures se font comme dans les Compteurs à gaz ordinaires. Il existe à Paris un bureau de Contrôle des installations et des Compteurs électriques. C’est une entreprise privée ne jouissant d’aucun privilège, à côté de laquelle d’autres institutions semblables peuvent surgir émanant de l’initiative individuelle. Elle assure périodiquement, pour le compte de ses adhérents, le contrôle de leurs installations et procède, à la requête de tout intéressé, à la vérification. 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.