l’Auvergne Pittoresque – Un attelage rustique de vaches

Attelage de vaches - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

l’Auvergne Pittoresque

1150 . Un attelage Rustique

éditeurs : ELD et VDC –  ( Ernest Louis le Deley) et  (Durant Veuve et Cie)

Dos séparé -non circulé

§

Sympathique carte postale colorisée de la série l’Auvergne Pittoresque et promenade bucolique sur un attelage rustique !

Deux marques d’éditeurs sur cette carte des maisons Ernest Louis le Deley et Durant Veuve et Cie , cette collaboration n’est pas unique car l’édition VDC s’est souvent associée avec l’un des plus grands éditeurs de cette époque l’illustre édition ‘ELD’.

Il faut dire que la maison d’édition Ernest Louis le Deley se faisait fort de garantir en cinq jours des tirages d’urgence pour des séries d’après des clichés d’autres éditeurs .

Ce qui fut certainement le cas avec ces clichés de Mr Durant que sa veuve à ensuite utilisés pour faire éditer cette série.

Un petit mot sur les attelages de vaches , même s’ils ont été utilisés quelque temps pour le labourage, de nombreux reproches étaient faits à ces attelages .

Moins fortes que les bœufs ou des chevaux,moins dociles aussi et moins performantes pour les durs labours ,les vaches devaient être changées plus souvent et demandaient plus de soins ,mais surtout elles devenaient beaucoup plus onéreuses pour les petits exploitants.

Pour toutes ces raisons les attelages de vaches servaient le plus souvent pour le transport d’herbe de foin et autres transports légers et quelques travaux dans les sols meubles et légers lors des semailles ou des moissons.   

Share Button

3 réflexions sur « l’Auvergne Pittoresque – Un attelage rustique de vaches »

  1. Bonjour
    la photo est colorisée ,mais qu’est ce qui vous fait penser que la carte a été truquée à l’époque de son édition?
    (Bien évidement cette carte n’a pas été retouché avec un logiciel photo),mais rien n’est impossible sachant qu’à l’époque les retouches et montages photos existaient déjà et étaient souvent utilisés pour gommer ou rajouter un détail !!
    Pascal

  2. Je trouve que les vaches sont bien petites par rapport aux deux personnages.
    Puis si l’on regarde bien l’emplacement des pieds de l’homme et celui des bovins le bâton du fermier devrait passer derrière les cornes de la vache et non pas devant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.