La Vie au Champs – Picorée du Matin

La Vie au Champs-Picorée du Matin - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Vie au Champs-Picorée du Matin – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Vie au Champs-Picorée du Matin 

éditeur ELD ( Ernest Louis le Deley )

Dos séparé – circulé sous enveloppe en 1917

§

À l’heure on l’on prend des chevaux pour des vaches, j’aime bien repenser qu’il existait dans les fermes de nos campagnes des animaux en pleine liberté.

Bien sûr ces genres de scènes existent toujours, mais elles deviennent de plus en plus rares … je me rappelle encore de ce petit village du Morvan où les canards, poules, oies, pintades et dindons se promenaient dans la seule et unique rue du village.

Les années ont passé et les agriculteurs se sont fait de plus en plus rares et beaucoup de maisons se sont vendues à des gens de la ville qui trouvaient que ces animaux en pleine liberté étaient tellement pittoresques.

Petit à petit ces braves gens de la ville ont fait pousser du gazon et les clôtures se sont mises en place, mais les animaux en liberté que l’on trouvait si pittoresques devenaient moins amusants car les fientes de ces gallinacés sur le gazon ou sur les capots de leur voiture faisait désordre.

Alors petit à petit les derniers agriculteurs ont rentré leurs poules et canards chez eux, bien protégés derrière des grillages, et maintenant quand je me promène dans cette rue…plus aucune fiente par terre …mais plus d’animaux non plus … alors quand mes petits-enfants me demandent de voir les poules et les canards on va les voir derrière leurs grillages. 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.