La Bénédictine de Fécamp – Appareils à distiller

La bénédictine de Fécamp – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Bénédictine de Fécamp

8. Laboratoire – Appareils à distiller

Dos séparé -circulé à découvert en 1925

§

Tout commence au XVI ème siècle en Normandie quand le moine vénitien Dom bernado Vincelli élabore un breuvage à base de plantes locales et d’épices d’Orient.

Très vite cette liqueur est reconnue pour ses vertus curatives et sera produite par les moines Bénédictins de Fécamp jusqu’à la Révolution française de 1789.

Il faudra attendre 1863,pour qu’Alexandre Prosper Hubert Le Grand négociant en vins retrouve par hasard dans un vieux document la fameuse recette de cette liqueur .

Après de nombreux essais et recherches sur la composition de cette liqueur, Alexandre Le Grand , met au point une liqueur issue du mariage de vingt-sept plantes ,qu’il commercialise sous le nom de « Bénédictine ».

Le succès ne se fera pas attendre et dés 1873 pas moins de 50.000 bouteilles sont produites,en 1876 la société Bénédictine SA sera créée .

En plus d’être un grand  industriel, Alexandre Prosper Hubert Le Grand (1830 / 1898 Fécamp ) sera un avant-gardiste en choisissant pour assurer la promotion de sa liqueur , plusieurs dessinateurs affichistes qui deviendront les grands artistes des années 1900 ,Cappiello et bien sûr Mucha en feront partie.

La recette existe toujours et reste bien secrète,car la bénédictine est toujours très appréciée et commercialisée , une partie de l’Asie et des états unis restent les plus gros consommateurs de cette recette vieille de plus de 400 ans .

§

Bénédictine Affiche Mucha

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.