Histoire de l’aviation – Février 1908 Le Gastambide et Mengin monté par Boyer à Bagatelle

histoire-de-laviation-Février-1908-Le-Gastambide-et-Mengin-monté-par-Boyer-à-Bagatelle

Histoire de l’aviation – Février 1908 Le Gastambide et Mengin monté par Boyer à Bagatelle

Histoire de l’aviation – Février 1908 Le Gastambide et Mengin monté par Boyer à Bagatelle
Carte N° 25 – Photo S.A.F.A.R.A reproduction interdite
§

Après quelques essais préliminaires, l’aéroplane Gastambide-Mengin a effectué sa première envolée le 8 février 1908, dans la matinée, au champ d’entraînement de Bagatelle où Santos-Dumont fit ses inoubliables débuts d’aviateur. Sous la poussée de son hélice actionnée par un moteur Antoinette de 50 chevaux, l’appareil, monté par le mécanicien Boyer, après avoir roulé une trentaine de mètres, prit son essor, s’éleva à 4 à 5 mètres de hauteur, franchissant quelques mètres en plein vol. Mais, presque aussitôt, il se

cabrait, le mécanicien coupait l’allumage et l’aéroplane revenait durement au sol. L’hélice et le châssis porteur furent faussés, mais l’aviateur n’eut aucun mal, les ailes et le moteur étaient intacts. Dans cette expérience, il importe de noter la brièveté de la lancée nécessaire à l’essor. Les réparations furent faites rapidement. Un nouveau châssis porteur en bois avec deux grandes roues et 2 galets remplacèrent l’ancien châssis en tubes d’acier. Les jours suivant le succès fut des plus nets, l’appareil s’enleva facilement, esquissa un virage en plein vol et parcourut le matin 100 mètres et l’après-midi 150 mètres, en présence de MM. Gastambide, Mengin, Paul Tissandier, Ernest Zens, André Fournier, etc. ( Aérophile 1908)   

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.