Carte photo jeunes filles – Vous passants, amoureux du beau espérant le sublime !

les-jeunes-filles-au-jeu

Carte photo – Trois jeunes femmes et le jeu – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte photo – photo 5439 – Arcis sur Aube – dos séparé – non circulé
§

Si une des cartes postales de mon blog vous inspire, je propose aux poètes, Manieurs ou Manipulateurs de mots, Écrivains en herbe et Professionnels de m’envoyer leur texte ( maximum 30 lignes environ 300 mots). C’est ce qu’a fait NYAD ROSNERIC pour cette carte photo représentant de bien belles jeunes filles.

Vous passants, amoureux du beau espérant le sublime ! Et bien voici la quintessence de vos espoirs, la beauté féminine touchant à son paroxcisme, la recherche novatrice du décor ! La sobriété des effets et surtout l’épure de ce cliché! Signe avant coureur d’un QUARTIER BRESSON ! Cet artiste sans aucun doute sous l’effet de l’absinthe même si l’absinthe à toujours tort ! Formait à l’époque d’énormes trous dans la boite à idées ! Voici donc le choix de notre photographe du moins comme je me l’imagine ! Je ris car ! Il m’arrive à moi aussi de me prendre mais en vin pour un génie ! Donc je connais cet état où tout vous semble possible ! bien… prenons trois grasses !! De grâce, ne vous méprenez point sur

mes dires. Pourquoi avoir choisi des cartes ? Étranges tout hommes se serraient dit ! Je pense donc j’essuie ! Ils auraient de suite changé d’idée, lui non ! Preuve que les chahutés du bulbe sont des êtres magnifiques, l’art permet tout ! qui aurait dit que l’on aurait écrit plus de 100 ans plus tard sur cette œuvre ! Ce voleur d’âmes à sans doute joué avec ses muses ! Allez ! elles ont dû le mettre à l’épreuve ! Enfin c’est mon optique ! Un reflexe d’homme sans doute lorsqu’il a une ouverture ! il peut commencer un filtre ! Sans penser à passer la bague ! Faut cales ! y pensent à tout cela ! Il y avait des diaphragmes à cette époque ?? Le noir complet ! Tiens je l’envie le NICEPHORE… pêcheur devant l’éternel, il aimait les brèmes ! Un as le monsieur Je l’imagine ! Une patience d’ange ! Ne cherchant jamais la bataille ! Promettant à ces demoiselles un voyage à MANILLE ! Pour jouer à l’écarté ! Attention ce n’était pas un pouilleux ! Ce jeune, il avait entre trente et quarante ! Et courageux avec çà n’arrivant jamais tard au Travail .les gens disaient c’est notre ami ! Bon je coupe ! Je bats vraiment tous les mots. Merci à vous mesdames ! À vous l’instigateur de cette idée ! Mille excuses pour m’être moqué. Vous savez de nos jours !! Plus personne n’à envie, nous vivons repliés sur nous même, nous sommes devenus des consommateurs, on consomme à tort ! Terminé vos bières Picon qui vous faisait planer. Nos prozac tranxene, ont coupé nos ailes ! Chacun dans son coin, même les alcooliques sont devenus anonymes ! nous n’osons plus oser … nous sommes sages comme des images.  NYAD ROSNERIC

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.