Carte Postale Ancienne – Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Carte Postale Ancienne - Exposition internationale - Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Carte Postale Ancienne – Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche
§
 En 1911, la ville de Roubaix organisa une importante exposition internationale, sur le modèle des expositions universelles qui avaient connu grand succès, à Paris notamment dans la seconde moitié du XIXe siècle et en 1900. Un village éphémère, constitué de pavillons parfois spectaculaires, fut créé de toutes pièces, à cette occasion, en bordure du Parc de Barbieux et l’hôtel de Ville, conçu par Victor Laloux, fut bâti pour affirmer devant les nombreux visiteurs attendus la richesse de Roubaix, capitale mondiale de la laine peignée. D’une superficie de 34 hectares, l’exposition comprenait le grand Palais des industries Textiles, le palais des Machines, le palais des Industries Diverses, le palais de l’économie et de l’hygiène sociale, le palais de la Chambre de Commerce de Roubaix, le palais des Mines, le palais de la Chasse et de la pêche etc. On a pu y admirer un Luna Park pittoresque, ainsi qu’un village Sénégalais et un village Flamand. Elle fut inaugurée le 29 

avril en présence du ministre du commerce Massé et du maire de Roubaix Motte. Le grand public y accède le lendemain. Il lui est donné de voir différents palais et attractions qui éveillent la curiosité de tous. Ainsi, les dioramas des fourrures Révillon permettent aux Roubaisiens et aux populations qui travaillent dans le textile à voir le cheminement des fourrures à travers monts et lacs lointains jusqu’à l’usine de fabrication finale. L’Australie, grande puissance textile, est présente avec ses présentations de laines diverses mais aussi ses vins et ses céréales. Les visiteurs peuvent s’encanailler dans un grand casino qui se trouve dans l’enceinte de l’exposition, ils peuvent reposer leurs pieds en empruntant le train miniature qui leur offre sans s’épuiser un parcours dans l’exposition, ils peuvent aussi se distraire en découvrant le village flamand typique reconstitué où en s’amusant dans le Luna Park remplit d’attractions inédites. Le président Armand Fallières vient visiter l’exposition de Roubaix le 9 juillet 1911. Il est accueilli avec les honneurs dus à son rang et avec la liesse des Roubaisiens dans les rues. Une chorale chante même au président un petit hymne de circonstance : « Hourra au président et pour la vie. En ce grand jour les Roubaisiens. Jurent au nom de la patrie. De rester bons républicains ». Le président peut apprécier les stands des quelque 3357 exposants présents. Parmi eux, six pays étrangers (Belgique, Pays-Bas, Argentine, Italie, Australie, Nouvelle-Zélande) font de cette exposition une expo internationale. Les visiteurs se pressent dans les sections coloniales (Algérie, Tunisie, Afrique occidentale et équatoriale, Indochine, Madagascar, Martinique, Guyane) pour découvrir les territoires lointains et évocateurs de dépaysement. Ainsi, 115 Sénégalais avec cors et tambours sont regroupés dans un village africain reconstitué. Durant l’exposition, de grandes fêtes aériennes marquent particulièrement les esprits avec les évolutions au-dessus du centre de la Ville de ces merveilleux fous volants. Au total, 1.702.977 entrées sont totalisées dont 837403 payantes. (Source :  www.bn-r.fr )

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.