Saint Moré – le Pére Leleu sur sa terrasse

Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

58- SAINT-MORÉ ( Yonne). le Pére Leleu sur sa terrasse.ND

-Joublin à Arcy sur Cure – Dos séparé – circulé à découvert

§

Avant la Grande guerre de 1914, il était du dernier chic, pour qui passait par l’Avallonnais, de rendre visite au père Leleu, le troglodyte de Saint-Moré. Vie hors normes, mort mystérieuse : personnage haut en couleurs, le père Leleu est entré dans la légende.

Il est mort voilà plus de 90 ans, il n’a pas laissé d’œuvres derrière lui : pourtant, son souvenir reste bien vivant.

À Saint-Moré bien sûr, mais aussi dans l’Avallonnais ou l’Auxerrois. Le personnage, c’est vrai, sortait de l’ordinaire.

Pendant 27 ans, il a habité à flanc de falaise dans une grotte accessible au moyen d’une corde à nœuds.

Il était devenu une véritable attraction. L’on venait de loin pour visiter « l’ermite » haut en couleurs avec ses yeux vifs et sa barbe broussailleuse, vendant des souvenirs archéologiques et des cartes postales, exhibant des vipères vivantes, jouant de la vielle, proposant bière ou limonade aux touristes au cœur bien accroché.

Les circonstances mystérieuses de sa fin tragique, en 1913 – accident ou assassinat ? – l’ont fait entrer dans la légende.

Visage buriné, barbe broussailleuse… L’ermite de Saint-Moré « soignait » son apparence. Le père Leleu prenait volontiers la pose et vendait ensuite « ses » cartes postales aux touristes.

Françoise Lafaix

 Pour en savoir plus sur le père Leleu
http://presse.ffspeleo.fr/article.php3?id_article=1566
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.