Carte postale du Parc de Buttes Chaumont – la Grotte

19arrt-Paris-carte postale -Parc de buttes chaumont-la Grotte - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Parc de Buttes Chaumont – la Grotte – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

59 – Parc de buttes Chaumont – La Grotte
éditeur C.M.
dos séparé – circulé à découvert en 1908
§

Les Buttes-Chaumont n’étaient autrefois que des hauteurs arides, aussi impropres à la construction qu’à la culture. le 1er mai 1867, après une année de travail, le jour de l’ouverture de notre Exposition, on inaugura le joli parc qui en décore aujourd’hui le sommet.
En ce court espace de temps, on avait, sur 27 hectares de terrain, exécuté plus de 800000 mètres cubes de terrassements ; on avait fait sauter d’énormes quartiers de roches; on avait rectifié des pentes, tracé des routes, creusé un lac, établi des ponts, apporté des monceaux de terre végétale, planté des arbres, gazonné des pelouses, établi des rochers artificiels, bâti des pavillons en bois, pierre., brique et faïence; enfin, doté ce quartier, triste jusqu’alors, d’une des plus gaies de nos promenades modernes.
Le parc affecte la forme d’un rectangle curviligne; six portes principales s’ouvrent dans la grille qui l’entoure. Des flancs de sa terrasse jaillissent des eaux qui, après avoir passé par un ravin et bondi sous un pont de rochers, se précipitent à travers les fougères dans des grottes de 20 mètres de hauteur, plafonnées de stalactites, et enfin se déversent dans un lac tranquille où nagent des canards et qui n’a pas moins de 2 hectares de superficie.
Les décorations variées abondent dans le parc des Buttes Chaumont. Des falaises hautes de 50 mètres, couronnées par une reproduction du temple de la Sibylle à Tivoli, surplombent le lac, des ponts le traversent, l’un d’eux sus-pendu, a 63 mètres de longueur. Ici, vous rencontrez des ruisseaux d’eau courante, là, des rochers, ailleurs une montagne couverte de cèdres de l’Himalaya, et partout la riche variété des fleurs charmant le regard, embaumant l’air.
Près du parc des Buttes-Chaumont est celui du Musée historique. Une société privée l’a créé pour l’Exposition et, dans l’avenir, y groupera des divertissements susceptibles d’attirer et de retenir les promeneurs : restaurant, piste de vélocipèdes, ballon captif, salle de fêtes, jeux de toutes sortes, tout cela autour d’un plateau dont l’altitude a 140 mètres et d’où la vue embrasse tout Paris.

Texte : les étapes d’un touriste en France en 1890 , Alexis Martin édition Hennuyer
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.