CPA – Les P’tits métiers de Paris – les Pêcheurs à la ligne

p'tits métier pêcheurs à la ligne - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Les p’tits métiers de Paris

3784  -  Sur les berges de la Seine – Pêcheurs à la ligne

 VP .Paris N° 79

Dos séparé -non circulé

§

Voyageons sous les ponts de la Seine avec cette carte de la mythique série des p’tits métiers de Paris ,éditée par V.Porcher avec les clichés du célèbre photographe Atget Eugène

En arrière plan de la carte le pont du carrousel avec ces célèbres anneaux de fonte de diamètres décroissants ,anneaux  appelés par les Parisiens de l’époque « ronds de serviette ».

Après de multiples réparations le pont est détruit en 1936 et sera remplacé par un nouvel ouvrage en béton, situé un peu plus en aval.

Seules rescapées de cette destruction, les quatre statues en marbre du sculpteur Louis Petitot qui décoraient  l’entrée sur chaque rive de l’ancien pont et qui seront utilisées pour décorer le nouveau pont.

Mais revenons à nos pêcheurs, ce cliché me rappelle une histoire que mon père m’avait racontée sur une drôle de partie de pêche sur les bords de la Seine.

Partis de la Bastille de bon matin avec ces cannes à pêches, mon père avait décidé de pêcher vers le pont de l’Alma, une petite trotte à pied pour une partie de pêche en 1943 sous l’occupation allemande ?

Mais rien n’arrêtait mon père pour pêcher, avec son « Grand », surnom qu’il avait donné à son meilleur copain » avec qui il partait régulièrement en vélo de la rue de Charonne pour aller pêcher à Mennecy dans l’Essonne ,(une bonne quarantaine de Kilomètres ).

Mais ce jour de 1943,papa est tout seul sous le pont de l’Alma ,quand il a au bout de la ligne un beau poisson et n’ayant pas d’épuisette il décide de descendre en contre bas de la berge pour attraper la belle prise à la main .      

Ce qui devait arriver arriva et papa se retrouve à la baille applaudi par des badauds Parisiens, mais surtout le plus humiliant pour lui par des officiers allemands en balade sur le pont.

Papa m’a raconté qu’il a pris ses clics et ses claques et est rentré à pied trempé comme une souche jusqu’au 10 de la rue Richard Lenoir. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>