Puy-de-Dôme – Attelage Auvergnat – Clermont-Ferrand d’Hier à Aujourd’hui

Puy-de-Dome - Attelage  Auvergnat

– Attelage Auvergnat – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

24 – Puy-de-Dôme – Attelage Auvergnat 
dos simple – non circulé 
§

Très souvent ce genre de carte postale reste sans localisation précise, ici la légende nous indique un département « Le Puy de Dôme » et un attelage Auvergnat. Bien sûr cette légende ne me suffit pas alors essayons d’en savoir un peu plus sur cette carte postale. Sur la diligence on peut lire bagages 0 fr 20, mais surtout le nom de la ville de Royat. Sur les façades des maisons on peut lire Hôtel du poids de Ville et Grand café de l’Union. Après quelques recherches sur mes bottins et une recherche sur Google, nous voici à Clermont-Ferrand, exactement place Gilbert Gaillard. Une petite image Google-Maps et un petit montage pour voir ce qu’est devenu cet endroit plus de 100 ans après l’édition de cette carte postale.   

Clermont-Ferrand-Place-Gilbert-Gaillard-dHier-à-Aujourdhui

Clermont-Ferrand-Place-Gilbert-Gaillard-dHier-à-Aujourdhui

Share Button

Nos Campagnes – Aveyron – Rentée des Foins

Nos Campagnes - Aveyron - Rentée des Foins

Nos Campagnes – Aveyron – Rentée des Foins

Nos Campagnes – Aveyron – Rentée des Foins
édition Douziech, Rodez 
dos séparé – circulé à découvert 
§

Bien sympathique carte postale qui nous montre un bel attelage et la rentrée des foins comme on n’est pas prés de revoir dans nos campagnes.

Share Button

Noiseau – La Ferme – Propriété de M. Le Prince de Wagram

Noiseau - La Ferme - Propriété de M. Le Prince de Wagram

Noiseau – La Ferme – Propriété de M. Le Prince de Wagram – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Noiseau – La Ferme – Propriété de M. Le Prince de Wagram
éditeur V.P Paris – N° 2 
dos séparé – circulé à découvert en 1906 
§

La ville de Noiseau est une petite commune située dans le département du Val-de-Marne à 19 kilomètres de Créteil et de 2 kilomètres de Sucy-en-Brie. En 1900 le maire  des 133 habitants de Noiseau est Monsieur Dupuis,  l’agriculteur et distillateur est Monsieur Godbert. Les épiceries sont tenues par M. Chipot et M. Palisse. A noter les 3 magnifiques attelages de boeufs sur cette cartes postale. 

Détail ferme de Noiseau - Attelages de Boeufs

Détail ferme de Noiseau – Attelages de Boeufs – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Share Button

Montmarault – Le Champ de Foire en 1900

Montmarault-Champ-de-Foire

Montmarault – Champ de Foire – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Montmarault – Champ de Foire
éditeur B.F – Chalon sur Saône 
Dos séparé – circulé à découvert 
§

Dans les années 1900 Montmarault est une ville de 1814 habitants située à 31 kilomètres de Montluçon et de 363 kilomètres de Paris. À cette époque le maire est Monsieur Marcel Vacher, son juge de paix Mr Desrues. Tous les mercredis de chaque mois c’est le rendez-vous tant attendu des habitants de Montmarault, car c’est jour de foire. Bien sur comme son nom l’indique le Champ de Foire est le lieu de cette manifestation . Aujourd’hui Je vous passe tous les petits commerces de cette commune pour ne vous citer que les petites fabriques et petits métiers installés en 1900 à Montmarault en commençant par la fabrique de chandelles de la maison Auclair ; De la brasserie d’Auclert ; le négociant en grains Mr Pourrat ; les confiseurs, Durin et Guillaumin et pour finir les ferblantiers, Giolat, Guillaumin et Lovergne. À noter que la la fête patronale à  Montmarault était célébrée le 26 décembre, jour de la Saint-Étienne. 

Share Button

Baugy – Le champ de Foire – Cote des boeufs

Baugy-Le champ de Foire-Cote boeufs

Baugy-Le champ de Foire-Cote boeufs

Baugy ( Cher) – Le champ de Foire – Côté des Boeufs
éditeur EMB – dos séparé – circulé à découvert 
§

C’est une sorte de rituel de vente qui se passait sur les champs de foire de nos villes et villages et qui malheureusement se perd de plus en plus.
Regarde comme ils sont beaux mes boeufs « Allez top là » et ils sont à toi. C’était très souvent comme cela que le rituel de ces ventes commençait, après avoir bien vanté la qualité de ses boeufs le vendeur annonçait un prix au futur acheteur et c’était le commencement d’une longue négociation. Faisant mine de ne pas trop être intéressé l’acheteur fera tout pour descendre le prix quitte à faire semblant de partir. La plupart du temps c’est le patois qui sera la langue de cette transaction qui se terminera par un accord sur le prix des deux protagonistes et par un « top là » accompagné par une violente tape dans la main. Ce « Top-là » et ce signe des deux mains se frappant l’une contre l’autre étaient le gage que l’affaire était conclue et que nul ne s’en dédiera.

Share Button